Actualités

Dimo Maint rachète Apisoft International

Publiée le 05 Janvier 2016

Thème : Marché

Dimo Maint rachète Apisoft International

Un mini-séïsme vient de secouer le monde de la GMAO avec l'annonce officielle ce mecredi 05 janvier par la filiale de DIMO Software de l'acquisition de la société Apisoft International. Le montant de l'acquisition n'a pas été communiqué, pour le moment du moins.

Nous avons joint la société par téléphone ce jour afin d'obtenir quelques précisions sur cette acquisition et son impact pour les utilisateurs des 2 solutions.

 

Voici ce que nous savons pour le moment :

 

1) DIMO Maint devient le 2ème acteur francçais du marché de la GMAO juste derrière Carl International 

C'est un joli coup pour l'éditeur Limonois qui absorbe les quelques 2.2 M€ de chiffres d'affaires ainsi que les 1 000 clients de la solution Optimaint commercialisée par Apisoft international, devenant ainsi le 2ème acteur Français du marché derrière Carl International.

Jean Paul Genoux, Directeur Général de DIMO Software, explique : « L’acquisition d’Apisoft International renforce notre position sur le marché de la gestion de la maintenance assistée par ordinateur (GMAO) et répond à la stratégie de croissance externe du groupe engagée depuis 2001 par DIMO Software".

Ce rachat s'inscrit dans la continuité de la stratégie de l'entreprise qui ne cache plus son ambition de croissance à l'international, après avoir en 2015 changé de nom pour devenir DIMO Software et conclu un partenariat avec Microsoft afin d'être intégré nativement au sein de l'ERP Microsoft Dynamics Nav (NDLR: vous retourverez toutes les infos à ce sujet dans le numéro 639 de la revue Maintenance & entreprise)
 

2) Des négociations qui ont eu lieu dans le plus grand secret depuis près de 2 ans
 
Christian Jahier, initiateur et gérant d'Apisoft International depuis sa création en 1994, envisageait son départ en retraite depuis quelque temps et l'avait fait savoir à quelques acteurs privliégiés sur le marché à l'occasion de rencontres sur le salon Maintenance Expo notemment. Pour ne pas parasiter les négociations avec l'arrivée impromptue de nouveaux entrants, celles-ci se sont tenues en secret durant une longue période.
 
En effet, si le montant de la cession est encore inconnu, l'argent est loin d'avoir été le seul critère décisif pour Christian Jahier.  Ce dernier indique : « Après plus de vingt ans passés à la direction d’Apisoft, j’ai décidé de céder mon entreprise pour un départ en retraite en avril prochain. Pour définir le choix du repreneur, je m’étais fixé 2 objectifs prioritaires : la sauvegarde de la totalité de l’équipe nantaise (22 personnes) et la pérennité du logiciel OptiMaint."

DIMO Maint a répondu favorablement en intégrant les 22 collaborateurs d'Apisoft international et en proposant d'intégrer Optimaint à son offre existante.


3) Un business model à définir

Une fois le mariage prononcé, commence alors la vie de couple ! Et comme chacun sait, ce n'est jamais gagné d'avance. En effet, si l'opération est à coup sûr une réussite sur le papier, l'éditeur va devoir faire ses preuves et rassurer, à l'exérieur, comme à l'intérieur.

A l'extérieur d'abord, auprès des utilisateurs historiques du logciel Optimaint, qui sont en droit de se demander ce que va devenir le logiciel, comment sera assurée sa maintenance et l'impact éventuel sur les conditions financières.

A l'intérieur ensuite, auprès des commerciaux des 2 entités qui vont désormais disposer en portefeuille de produits parfois plus concurrents que complémentaires a priori. D'autant que les logiciels continuent d'évoluer, Optimaint annoncant également le lancement de sa version 7.0 entièrement réécrite avec l’outil de développement de Microsoft : Visual Studio 2015 et le langage C#.

 

La page qui s'ouvre alors pour l'entreprise est autant une opportunité pour DIMO Maint avec ses 7 M€ de chiffre d'affaires et ses 70 collaborateurs, qu'un défi pour l'avenir car il va falloir continuer d'assurer sa stratégie de croissance en France et à l'international tout en consolidant son nouvel ensemble. 

 

Haut de page