Actualités

TSI se diversifie avec la maintenance des mâts d’éoliennes

Publiée le 24 Août 2019

Thème : Produits / solutions

TSI se diversifie avec la maintenance des mâts d’éoliennes

Acteur reconnu dans le secteur de la maintenance industrielle préventive et corrective, l’entreprise TSI se diversifie. Sa forte motivation et volonté de se développer dans le secteur novateur des énergies renouvelables, associées à ses compétences techniques et à sa réactivité, la rendent désormais incontournable pour répondre à la forte demande des interventions de maintenance sur les mâts d’éoliennes.

David Guerchon, responsable de TSI, explique que « se développer dans le secteur éolien était un véritable challenge. Il a fallu prendre des risques, recruter, investir en formation, tout était à construire. Aujourd’hui, l’activité de TSI dans le secteur éolien s’exerce essentiellement au niveau national. Les clients sont les principaux turbiniers (constructeurs d’éoliennes) tels que Vestas, General Electric, Nordex, Siemens Gamesa et les exploitants comme EDF et Engie. »

Compétences techniques et environnement sécurisé à 100 mètres de hauteur

Sous la responsabilité de Jean-Charles Chifflot, responsable secteur éolien chez TSI, l’équipe de techniciens dédiée à l’éolien a suivi des formations en peinture (ACQPA), à l’utilisation de cordes pour les interventions à l’intérieur du mât de l’éolienne et à l’utilisation de la nacelle suspendue à l’extérieur du mât. Elle est habilitée GWO -Global Wind Organisation-, ce qui est indispensable pour travailler en hauteur. GWO est une association qui regroupe les entreprises dans l’énergie éolienne et qui a pour but d’instaurer des règles de sécurité communes afin d’évoluer dans un environnement sécurisé.  Elle comprend une formation Travail en Hauteur, Gestes et Postures, Electricité et Incendie ainsi qu’une formation SST (Sauveteur Secouriste du Travail). Précisons que la hauteur d’un mât d’éolienne est supérieure à 100 mètres…

La concurrence est rude dans le domaine du SAV éolien, notamment au niveau des prix, face aux entreprises qui ont recours à des travailleurs détachés. Il y a aussi de nombreuses entreprises françaises spécialisées dans l’anti-corrosion, le cœur du métier.

Source : https://www.tsi-ingenierie.fr/

Haut de page